Comment bien gérer son stress lors d'un entretien d'embauche ?

Publié le 18 août 2022
Down
Comment bien gérer son stress lors d'un entretien d'embauche ?

L’entretien d’embauche est une étape déterminante dans un processus de recherche d’emploi. C’est le premier contact direct avec les personnes chargées d’approuver ou non votre candidature. Pour se présenter serein et ne pas perdre ses moyens, voici quelques conseils qui vous permettront de gérer votre stress et de réussir votre entretien d’embauche.

Préparer son entretien : relecture, recherche et simulation

La préparation d’un entretien tient autant compte du besoin de connaître son profil et l’entreprise visée, que de penser aux détails techniques avant de s’y rendre. Pour avoir l’esprit léger, mais aussi convaincre votre recruteur, il est essentiel de bien songer à :

  • vous renseigner en détail sur l’entreprise que vous souhaitez rejoindre ;
  • connaître les demandes de la fiche de poste et les correspondances avec votre profil ;
  • faire quelques recherches sur le recruteur pour savoir aiguiller l’entretien selon son rôle dans l’entreprise - vous ne poserez pas les mêmes questions à votre manager direct qu’au responsable RH ;
  • réaliser une simulation avec un proche, qui prend note de vos tics de langage ou vos gestes parasites afin de travailler vos réponses et votre naturel ;
  • anticiper les questions posées, notamment sur des trous dans votre parcours professionnel ou des données précises à expliquer.

> À lire aussi : Préparer son entretien d’embauche : les tips des recruteurs

Bien prévoir la logistique de son entretien pour gérer son stress

L’ensemble des préparations logistiques avant l’entretien de recrutement diminue votre stress le jour J. Vous serez à l’heure pour l’entretien, prêt à parler de choses que vous connaissez et sur lesquelles vous êtes renseigné.

Pour limiter votre stress, songez à :

  • préparer vos affaires, en pensant à emporter CV imprimé, book, bouteille d’eau, et à avoir bien soigné votre tenue d’entretien ;
  • vérifier l’adresse précise auprès de votre contact pour l’entretien afin de programmer votre GPS ou de prévoir le temps de trajet ;
  • prévoir un plan B au cas où le trajet idéal serait perturbé.

Sophrologie : apprendre à bien respirer avant son entretien

Un des soucis principaux du stress est qu’il entraîne une perte de moyens, même parfois des difficultés à respirer ou des crispations. Cela crée des situations compliquées, où vous avez du mal à vous exprimer ou vous tenir correctement devant le recruteur. Pour améliorer votre état avant et pendant l’entretien, soyez attentif à votre respiration. Suivre une séance de sophrologie la veille de l’entretien, ou sur le long terme pour apprendre à gérer durablement votre stress, est une solution à envisager.

Le jour de l’entretien, il sera ainsi plus facile de vous concentrer sur votre respiration en appliquant les exercices travaillés. La respiration abdominale est très efficace pour détendre le corps. Inspirez profondément en gonflant le ventre et relâchez lentement votre souffle. Pendant l’entretien, prenez conscience de votre respiration pour rester concentré.

Concentration et naturel : les deux éléments clés d’un entretien réussi

Un entretien sera plus facile à vivre si vous venez tel que vous êtes devant le recruteur. Maintenir un rôle tout au long de l’échange est contre-productif. Vous serez stressé, parce que vous chercherez à impressionner le recruteur, mais vous montrez également une personnalité qui ne permet pas de juger si vous êtes réellement compatible avec l’entreprise.

L’entretien, après tout, n’est pas là que pour convaincre de vos compétences : l’objectif est de s’assurer, qu’au long terme, l’embauche vous sera profitable également. De plus, un recruteur sentira une fausse assurance. Mieux vaut être honnête sur votre personnalité. Vous pourrez ainsi rester plus concentré sur ce que vous dites afin d’apporter de la plus-value à votre entretien. Ne perdez pas en concentration à monter un rôle, et focalisez-vous sur vos pensées positives.

Chasser ses peurs et envisager l’entretien avec positivité

Une erreur fréquente avant de se lancer dans un entretien d’embauche est de le considérer comme une épreuve à passer. Bien sûr, il s’agit d’un moment de test, permettant de confirmer vos capacités et d’avoir un aperçu de votre personnalité. Seulement, en vous retirant de l’esprit que vous faites face à une convocation plutôt qu’à une discussion, votre mental gagnera en légèreté.

Considérez l’entretien d’embauche comme une occasion d’échanger et de confirmer la bonne compatibilité entre l’entreprise visée et vous-même. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un temps de discussion, vous permettant également de poser vos propres questions. Préparez-en avant l’entretien : cela souligne votre intérêt et votre vivacité.

Si toutefois l’entretien ne débouche pas sur une embauche, cette expérience reste formatrice. Vous avez gagné de l’expérience, apprenant à mieux vous présenter et à agir avec naturel. N’hésitez pas à communiquer avec le recruteur, qui pourra potentiellement vous aiguiller sur les axes à travailler et les erreurs d’entretien à ne pas répéter. De quoi arriver à votre prochain entretien d'embauche toujours plus serein.

> À lire aussi : [Fiche métier] Le métier de recruteur RPO - Maya Soldat nous répond !

Groupe Fed vous conseille et vous accompagne…

Fed Inside accompagne les entreprises pour recruter les meilleurs talents de demain. Contactez-nous pour un pilotage sur mesure mené par nos recruteurs RPO.

Pour aller plus loin :

Discutons de votre projet
.
Nous contacter